Outlet Recommend Discount Official Enza Costa Woman Cottongauze Shirt Black Size 2 Enza Costa AjiYAsFyz

SKU501941266617403159863
Outlet Recommend Discount Official Enza Costa Woman Cotton-gauze Shirt Black Size 2 Enza Costa AjiYAsFyz
Enza Costa Woman Cotton-gauze Shirt Black Size 2 Enza Costa
Menu
ENCYCLOPÆDIA BRITANNICA
Start Your Free Trial
Log In · Join
Start Your Free Trial
Search Britannica
What are you looking for?
Browse popular topics:
Flex Challenger 7 Inch Shorts In Black With Print 943148010 Black Nike Buy Cheap Pick A Best Sale Perfect Free Shipping Websites Discount Choice Discount Fake 1hYO3s
biological theory
Written By:
Last Updated: See Article History

Spontaneous generation , the floral print shirt Multicolour Offwhite Free Shipping View N6KSvNl
process by which living organisms develop from nonliving matter; also, the archaic theory that utilized this process to explain the origin of . According to that theory, pieces of cheese and bread wrapped in rags and left in a dark corner, for example, were thus thought to produce , because after several weeks there were mice in the rags. Many believed in spontaneous generation because it explained such occurrences as the appearance of maggots on decaying meat.

Spontaneous generation
spontaneous generation experiments

By the 18th century it had become obvious that higher organisms could not be produced by nonliving material. The origin of microorganisms such as bacteria , however, was not fully determined until Louis Pasteur proved in the 19th century that microorganisms reproduce. See also biopoiesis .

Learn More in these related Britannica articles:

biology: Spontaneous generation
If a species can develop only from a preexisting species, then how did life originate? Among the many philosophical and religious ideas advanced to answer that question, one of the most popular was the theory of spontaneous generation, according to which, as already…
life: Spontaneous generation
Life ultimately is a material process that arose from a nonliving material system spontaneously—and at least once in the remote past. How life originated is discussed below. Yet no evidence for spontaneous generation now can be cited. Spontaneous generation , also called abiogenesis, the…
Louis Pasteur: Spontaneous generation
Fermentation and putrefaction were often perceived as being spontaneous phenomena, a perception stemming from the ancient belief that life could generate spontaneously. During the 18th century the debate was pursued by the English naturalist and Roman Catholic divine John Turberville Needham and the…
life: Hypotheses of origins
Life, particularly simple forms, spontaneously and readily arises from nonliving matter in short periods of time, today as in the past. Life is coeternal with matter and has no beginning; life arrived on Earth at the time of Earth’s origin or shortly thereafter. Life arose on the early Earth…
microbiology: Spontaneous generation versus biotic generation of life
…influence regarding this concept of spontaneous generation was still felt as late as the 17th century, but toward the end of that century a chain of observations, experiments, and arguments began that eventually refuted the idea. This advance in understanding was hard fought, involving series of events, with forces of…
More About

31 Arguant qu’à partir d’un certain stade, «lorsque le Produit Intérieur Brut par personne dépasse la barre des mille dollars américains par habitant, le développement économique et social entre alors dans une phase cruciale», Hu Jintao souligne dans ce discours que certains pays ont négocié cette phase cruciale avec succès, «parce que des mesures appropriées ont favorisé le développement rapide de l’économie et le progrès de la société dans la stabilité», confirmant ainsi que le développement prioritaire de l’économie reste au cœur de la stratégie politique du gouvernement chinois. 53 Sur la base de cette comparaison, Hu Jintao enferme alors la Chine dans ce postulat déterministe où le salut (le «succès») d’une nation passe par le développement de son économie et la stabilité de sa société.

32 Hu Jintao continue en rappelant que le Parti a pour préoccupation et pour devoir de «protéger et développer les intérêts fondamentaux de la grande majorité du peuple» chinois, et non plus du peuple chinois dans sa totalité, une distinction apparue avec le concept des trois représentations ( 三个代表) développé par Jiang Zemin en 2001; et qu’il se doit de renforcer son «administration de la société, de créer un bon environnement humain, de maintenir un bon ordre social, de protéger la stabilité de la société et de garantir aux masses une vie paisible et un travail heureux», un énoncé que l’on peut juger équivoque, la protection de la stabilité sociale et le maintien de l’ordre pouvant autant passer par la prévention que par la répression. 54 Mais tout cela s’avère indispensable pour permettre au Parti de mener à bien ses «trois grandes tâches historiques» («三大历史任 »): «réaliser la modernisation de notre pays, achever l’unité de notre patrie, protéger la paix mondiale» («推 进现 代化建 、完成祖国统一、 维护 世界和平»). 55 La notion de “modernisation” ( 现代化) est une stratégie discursive habilement utilisée de manière récurrente dans le discours officiel pour justifier un certain nombre de choix économiques, aux conséquences sociales souvent problématiques, réalisés dans le cadre général du développement ( 发展) du pays et qui correspondent en réalité à la mondialisation de l’espace social chinois. La notion de “modernisation” articule autour d’elle toute une rhétorique anxiogène centrée sur les termes de “retard” et de “rattrapage”, une rhétorique déjà initiée sous l’ère maoïste quand il s’agissait de «dépasser l’Angleterre et de rattraper les Etats-Unis» (lors du «Grand bond en avant», 大 进). Mais présentement,la “modernisation” sert de paravent discursif pour tous les accomplissements de l’idéologie libérale dominante, elle exerce ce que Bourdieu appelle une «fonction d’écran» (ou «fonction de masques»). 56 Le sociologue Jean-Marc Vernier voit dans le terme “modernisation” un «commode outil d’euphémisation politique», expliquant que «tous les gouvernants prônent ainsi résolument la nécessitéde moderniser (…) l’État, les institutions. Ce bel unanimisme n’a d’égal que l’élasticité d’un mot fourre-tout qui ne répond plus qu’à des injonctions adressées au corps social et aux citoyens». 57

33 Mais, continue Hu Jintao, les conditions présentes ne sont pas si défavorables à l’harmonie sociale. Elles sont même plutôt «propices» («有利条件»). Tout d’abord, «la direction du pays par le Parti communiste et notre système socialiste constituent les garanties les plus fondamentales pour la construction d’une société harmonieuse socialiste»; cette affirmation, fondée sur elle-même, est nécessaire pour renforcer et légitimer la présence du Parti communiste à la tête du pays. 58 Ensuite, le «développement continu depuis la fondation de la Nouvelle Chine et plus particulièrement depuis les réformes et l’ouverture» ont renforcé la «puissance nationale» (国力), et l’unité de la nation est assurée puisque «toutes les classes, tous les partis politiques, toutes les ethnies et toutes les communautés jouissent politiquement d’un statut égal, leurs intérêts fondamentaux sont identiques». 59

34 Néanmoins, et la remarque est d’importance, Hu Jintao reconnaît que «la Chine se trouve toujours et se trouvera encore pendant une longue période dans la phase initiale du socialisme» et que «l’établissement d’une société harmonieuse socialiste est une tâche difficile qu’il nous faudra assumer avec responsabilité sur une longue période. De la même manière que la construction d’un pays socialiste modernisé représente un long processus historique, la construction d’une société harmonieuse socialiste s’avère également être un long processus historique qu’il faudra sans cesse encourager». 60 Nous soulignons ce point particulier, car le Parti communiste chinois n’a eu de cesse de justifier l’échec de certains objectifs sociaux majeurs qu’il s’était fixé par la complexité du processus et des opérations, par la nécessité d’un long terme et l’importance de la patience et de l’abnégation. 61 La prudence rhétorique de Hu Jintao soulignant que la Chine restera encore longtemps dans la phase initiale du socialisme, et qu’il faudra également redoubler d’efforts sur une longue période indéterminée pour construire une «société harmonieuse», révèle non seulement l’ampleur et la difficulté effectives de la tâche, mais également les limites et les inerties inhérentes à la situation sociale et politique chinoises (en tout premier lieu desquelles l’exercice exclusif du pouvoir par une seule entité, quand bien même hétérogène, et les collusions d’intérêts qui en découlent).

35 Hu Jintao en vient alors aux modalités pratiques de mise en œuvre de la «société harmonieuse». Insistant sur l’importance de prendre pour principes directeurs «la théorie de Deng Xiaoping et l’importante pensée des “trois représentations”» («邓小平理 和“三个代表”重要思想»), une “formalité” discursive obligée pour inscrire le discours de la «société harmonieuse» dans une continuité idéologique, le texte insiste sur l’importance fondamentale de «maintenir comme objectif central le développement de l’économie» (« 持以 经济 建设为中心») tout en mettant en pratique le «concept de développement scientifique» («科学发展 »), c'est-à-dire un développement durable et rationnel. 62 Hu Jintao appelle à «placer l’homme au centre des choses» («以人为本»), et à «prendre les intérêts fondamentaux de la grande majorité du peuple chinois comme points de départ et points d’achoppement fondamentaux du travail réalisé par l’État et le Parti». 63 Ce concept de « grande majorité du peuple chinois», introduit par les «trois représentations» de Jiang Zemin, diffère sensiblement du credo initial d’un Parti s’affirmant «au service du peuple» ( 为人民服务)dans sa totalité. Le Parti réaffirme qu’il est désormais le parti d’une partie de la population qu’il favorise par un accès privilégié à la société de consommation. 64 Ce concept permet également de demander à l’individu de sacrifier ses intérêts “individuels” au nom des intérêts d’une “grande majorité du peuple chinois” dont il ne ferait pas nécessairement partie. Hu Jintao appelle également le Parti à accorder toute son «attention à l’égalité sociale» («必 注重社会公平»), puis résume en une phrase les impératifs du gouvernement chinois pour les annéesà venir :

必须正确处理改革发展稳定的关系,坚持把改革的力度、发展的速度和社会可以承受的程度统一起来,使改革发展稳定相互协调、相互促进,确保人民群众安居乐业,确保社会政治稳定和国家长治久安. 65

Il est indispensable de traiter correctement la relation entre réformes, développement et stabilité, de persévérer dans cette approche unifiée réunissant intensité des réformes, vitesse du développement, et capacité de tolérance de la société de manière à coordonner et à promouvoir mutuellement réformes, développement et stabilité, de garantir aux masses populaires une vie paisible et un travail heureux, de garantir la stabilité politique et sociale ainsi que la gouvernance à long terme et sans trouble du pays.

Terms of Use
Get Us
Contact Us
About Us
Military News
Air Force News
Army News
Marine Corps News
Navy News
Defense News
Mink One Piece Zimmermann Professional Sale Online Really New Arrival For Sale Cheap Popular With Paypal For Sale kic7H5
C4ISR
Cyber
Footaction Online Love Stories Woman Lacetrimmed Satin Camisole Merlot Size M Love Stories Clearance Real Discount Good Selling RXdM1WTd